Local Communication Expert 112 vues

  1. Contexte général du projet

Les États-Unis d’Amérique, agissant par l’intermédiaire de la Millennium Challenge Corporation («MCC») et le Gouvernement de Côte d’Ivoire (GoCI), ont conclu un pacte du Millennium Challenge pour l’aide du Compte du Millénaire pour le développement, visant à faciliter la réduction de la pauvreté par la croissance économique. Côte d’Ivoire (le «pacte»).

Le programme Compact comprend, entre autres projets, le projet de transport d’Abidjan (ATP) qui vise à accroître la compétitivité d’Abidjan en tant que pôle de croissance du pays en améliorant la mobilité des biens et des personnes. Le projet de transport comprendra des investissements dans le renforcement des infrastructures et des institutions visant à améliorer la fluidité du trafic et à décongestionner un couloir central de la ville reliant le port d’Abidjan aux points nord, ouest et est.

Cette offre d’emploi concerne exclusivement le projet de transport d’Abidjan (ATP). Le PTA comprend les activités suivantes:

  1. Réhabilitation et nouvelle conception géométrique afin de réduire les encombrements et d’améliorer la sécurité routière sur 120 km de voies principales d’artères principales à Abidjan, à l’aide de technologies de réhabilitation des routes innovantes, de nouveaux feux de circulation et de la synchronisation;
  2. Réhabilitation d’un pont et ingénierie d’un autre pont dans la zone portuaire;
  3. Ingénierie du trafic et planification des transports pour estimer les flux de trafic, augmenter la fluidité, réduire les embouteillages et gérer le trafic de construction sur toutes les principales artères à Abidjan;
  4. Assistance technique, formation et renforcement des capacités institutionnelles, telles que le développement d’outils de gestion d’infrastructure et leur intégration dans les agences du GoCI; et;
  5. Développer et mettre en œuvre un programme d’entretien prioritaire des routes à Abidjan.

 

Activités de projet liées à la communication Position d’expert sur l’inclusion sociale Mesures d’atténuation des risques

Dans le cadre du processus de conception, le consultant doit consulter les parties prenantes du projet, par le biais d’un processus participatif inclusif et sensible au genre, afin de:

  1. Identifier les risques sociaux potentiels (sabotage de l’équipement, manifestations, manque de collaboration de la part de la communauté) en raison d’une exclusion réelle ou perçue de la communauté des bénéfices du projet,
  2. Quantifier et évaluer l’impact potentiel des risques sociaux sur le développement et la mise en œuvre de programmes réussis, et
  3. Identifier les mesures appropriées d’atténuation des risques, y compris les investissements potentiels dans les infrastructures communautaires.

    Les mesures d’atténuation des risques doivent contribuer à une meilleure intégration des investissements ATP dans les communautés environnantes. Tenant compte des critères définis par le MCC ainsi que des priorités liées aux transports définies dans les plans de développement des communes, ainsi que des priorités sociales et économiques exprimées par les chefs de communauté et les divers groupes de citoyens (jeunes, femmes, personnes vulnérables, etc.), Le consultant doit proposer des mesures d’atténuation qui seront élaborées et soumises aux parties prenantes lors d’une deuxième phase de consultation avant l’intégration finale dans la conception du projet ATP et dans les documents d’appel d’offres. Ces mesures liées au transport doivent contribuer à atténuer les risques sociaux potentiels associés au projet et faire partie des conceptions finales de l’ATP et des documents d’appel d’offres après leur approbation.

 

Stakeholder Engagement Program

Dans ce contexte, le consultant doit collaborer avec le client pour élaborer un plan de participation des parties prenantes approprié pour compléter les services du consultant.

 

Le programme d’engagement des parties prenantes est développé et exécuté sous la responsabilité du spécialiste de l’engagement des parties prenantes, qui est secondé par deux experts complémentaires: l’expert des parties prenantes et l’expert en communication locale.

De manière plus détaillée, le programme d’engagement des parties prenantes sera composé des trois produits suivants:

  1. Typologie et cartographie des parties prenantes;
  2. Stakeholder engagement plan;
  3. Communication Plan;

Dans l’exécution de ces activités, le consultant doit anticiper au minimum les éléments suivants:

  • Un ensemble de parties prenantes d’environ cinquante (50) entités (à l’exclusion des individus et des ménages affectés par le projet qui font partie du plan d’action pour la réinstallation);
  • L’ examen / validation d’au moins soixante-quinze (75) produits et / ou produits livrables;
  • La tenue de cent cinquante (150) séances de travail ou ateliers impliquant la location du lieu, y compris les repas et les pauses café, pour un minimum de trente (30) participants; et,
  • Une trousse de communications et d’invitations pour chaque atelier, y compris des documents imprimés.

 

Expert en communication locale: profil et activités

Nous recherchons un expert en communication local ayant au moins trois ans d’expérience. La personne doit avoir une expérience en communication sociale pour rejoindre la communauté, de préférence dans le cadre du développement de grands projets. L’expert doit être à l’aise pour communiquer à travers les réseaux sociaux avec contenu et développement visuel. L’expert doit également avoir de l’expérience dans la collaboration avec les parties prenantes.

L’expert doit être basé à Abidjan, parler et écrire couramment le français et parler les langues locales. La personne devrait au moins lire l’anglais; La maîtrise de l’anglais est un atout.

L’expert en communication devra mener les activités suivantes:

  1. Définissez la stratégie et coordonnez la communication pour informer les parties prenantes du lancement des activités dans le cadre du projet ATP (exemple d’enquêtes, reconnaissance de l’état du site ou de la route, etc.)
  2. Soutenir l’expert clé de l’engagement des parties prenantes dans toutes ses activités dans le projet ATP, notamment:
    • Accompagner l’expert à diverses réunions avec les parties prenantes
    • Préparer les différents ateliers, y compris la préparation de la trousse de communication et d’invitation, l’invitation des participants, la préparation du matériel imprimé
    • Représenter l’expert lors de réunions locales, au cas où ces derniers ne pourraient pas se rendre à Abidjan
  3. Soutenir l’expert en réinstallation dans toutes ses activités dans le projet ATP , notamment:
    • Réunions avec les autorités administratives (gouverneurs, préfets, sous-préfets, responsables des services techniques concernés) au début du projet pour expliquer les activités du PAR et recueillir leurs points de vue;
    • Réunions avec les autorités municipales (maires ou représentants) au début du projet pour expliquer les activités du PAR et recueillir leurs points de vue.
    • Réunions avec les principales organisations communautaires pendant le projet pour expliquer les activités du PAR et recueillir leurs points de vue.
    • Organisation et animation, avec le soutien de l’ESOC (consultant en supervision environnementale et sociale) d’une série d’ateliers avec les membres des services techniques concernés;
    • Organisation et facilitation, avec le soutien de l’ESOC, de réunions d’information et de consultation avec les PAP et les autorités communales des communes traversées par le projet afin de présenter les principales composantes des PAR, de répondre aux questions et de recueillir les commentaires du PAP;
    • Préparation du matériel de communication nécessaire pour faciliter les ateliers et les réunions d’information et de consultation telles que les présentations PowerPoint, les brochures d’information, les annonces à la radio, etc.
    • Préparation d’un rapport après chaque événement, y compris des rencontres individuelles avec les autorités administratives et communales, de préférence dans les 48 heures suivant l’événement;
    • Suivi pendant le projet des communications avec les autorités administratives et communales ainsi qu’avec toutes les parties prenantes afin qu’elles soient continuellement bien informées de l’avancement des activités du PAR;
    • Développement du chapitre du PAR sur le processus de consultation mis en œuvre lors de la préparation du PAR, décrivant toutes les activités réalisées (y compris celles organisées par l’ESOC avant le début du contrat A & E), ainsi que les informations partagées et collectées au cours de ces activités. Tous les rapports seront présentés en annexe aux PAR.
    • Préparation d’un plan de communication pour la mise en œuvre du PAR dans:
      • spécifier les mécanismes / outils à mettre en place pour que les PAP puissent participer à toutes les étapes de la mise en œuvre du PAR;
      • en soulignant les obstacles à l’acceptation du projet et du PAR;
      • proposer des solutions possibles pour faciliter l’acceptation du projet et du PAR par les PAP et toutes les parties prenantes.
  4. Définir la stratégie et coordonner la communication du projet ATP sur les réseaux sociaux
  5. Soutenir le bureau d’Abidjan et d’autres consultants de l’équipe CPCS Afrique francophone (FAF) en développement des affaires (suivi des opportunités, préparation des manifestations d’intérêt et des propositions…)
  6. Soutenir les bureaux de CPCS FAF dans la communication , en coordination avec l’équipe de communication de CPCS.

 

Plus d'infos

Seulement les candidats peuvent postuler pour cet emploi

Laisser votre commentaire

Partager cet emploi

Le moyen le plus simple pour obtenir votre nouvel emploi
Trouver des emplois, des opportunités d’emploi et de carrière

Suivez nous sur :