LA PRESSION DU TRAVAIL

Tout le monde est conscient que pour réussir, il faut travailler dur. Toutefois rentrer chez soi tous les soirs dans un état d’épuisement physique et psychique pour devoir encore retourner au travail le lendemain sans avoir récupérer complètement, n’est pas l’idéal. Ce n’est d’ailleurs pas le but d’une journée de travail. La pression au travail est un élément qui plutôt que d’être toujours productif, peut devenir nuisible à la santé du travailleur mais également à la croissance de l’entreprise. Comment gérer la pression au travail ? Découvrez dans cet article comment gérer la pression au travail.

1. Pression au travail : Définition

Le concept de pression au travail renvoie à l’idée d’accomplir une grosse quantité de tâches en un temps très court. Autrement dit, cela implique une quantité spécifique de travail à exécuter correctement dans un laps de temps spécifique. Lorsque la pression au travail est saine, elle induit un bon stress. Cela veut dire que vous disposez d’assez de temps pour exécuter la quantité de travail qui vous est donnée. Dans le cas d’une trop grande quantité de travail à accomplir dans un délai trop court, on parle de pression de travail trop élevée. Cette pression engendre un mauvais STRESS.

2. Réunir des preuves de pression au travail

Comment avancer avec objectivité que vous traversez une situation de pression au travail due à l’excès de charge de travail ? Pour y arriver, vous devez essayer par vous-même d’en trouver les explications. Répondez à la question de savoir pourquoi vous ressentez une telle pression.

Il s’agit peut-être du degré de votre activité, la quantité des tâches à accomplir, le rythme de travail que vous accomplissez, etc. Quelle est la part d’excès de tâches à accomplir ? Quelles sont vos lacunes en matière de savoir-faire nécessaire pour accomplir les tâches de trop ?

Par exemple, prenez un carnet de note et consignez à l’intérieur, l’ensemble des tâches sur lesquelles vous intervenez durant un mois. Ensemble avec votre responsable, visitez cette liste pour déterminer si toutes les tâches que vous y avez inscrites relèvent de vos compétences ou de la description du poste que vous occupez dans l’entreprise. Vous pourriez anticiper en préparant des suggestions que vous lui présenterez d’entrée de jeu.

3. Insister auprès de son patron pour résoudre le problème de pression au travail

Il se peut que votre manager dise que vous exagérez. Que ferez-vous dans ce cas ? Si votre responsable estime que vous vous plaignez sans raison et pense que vous n’êtes pas surchargé par le travail,  vous n’aurez qu’une chose à faire immédiatement : C’est de mettre par écrit l’ensemble de vos missions.

Chaque jour et ce durant un mois, décrivez sur un papier, toutes les tâches sur lesquelles vous intervenez. Surtout, veillez à détailler autant que possible les tâches. Prenez soin de rendre cette liste la plus exhaustive possible. N’oubliez pas de mentionner la masse horaire que vous avez consacrée à chacune de ces tâches. Avec un dossier assez bien réalisé, vous serez en mesure de prouver à votre manager sans le moindre doute que votre charge de travail est excessive. Ensemble vous établirez les priorités. Vous pourrez également solliciter ses conseils sur la façon dont vous devriez gérer vos activités sans trop sentir la pression.

Grâce à la liste exhaustive des tâches que vous avez accompli le mois précédent, votre patron ne pourra pas vous refuser son aide.

Laisser votre commentaire

Le moyen le plus simple pour obtenir votre nouvel emploi
Trouver des emplois, des opportunités d’emploi et de carrière

Suivez nous sur :