fbpx

L’art de bien finir une lettre de motivation

Please follow and like us:

À l’instar d’un bon thriller ou d’une dissertation de philosophie, la dernière phrase de la lettre de motivation est décisive. En effet, c’est elle qui va donner le ton et laisser le lecteur sur une bonne -ou moins bonne- note !

 

Mais comment demander un entretien ? Comment rédiger la formule de politesse et quelles sont les erreurs à éviter ? Suivez le guide.

 

Sommaire :

 

 

 

    • L’originalité paye toujours

 

 

    • Les erreurs à ne pas (plus) commettre

 

 

    • Bien structurer la conclusion 

       

       

       

        •  

           

           

           

            • Demande d’entretien

           

           

            • Formule de politesse

           

           

            • Signature

           

           

           

           

       

       

       

       

 

 

    • L’exemple de Léonard de Vinci

 

 

 

À quoi sert réellement la lettre de motivation ?

 

L’originalité paye toujours

 

Comme vous le savez déjà, l’originalité est une des clés pour sortir du lot en tant que candidat. Que ce soit pour la phrase d’accroche, le cœur de la lettre ou pour la dernière phrase, privilégiez toujours les phrases qui viennent de vous et de vous seul. La plupart des lettres de motivation ne sont pas lues justement parce qu’elles sont des copiées-collées vues et revues depuis des dizaines d’années.

 

Rien qu’en écrivant vos propres formules de politesse et vos propres demandes d’entretiens vous faites preuve de singularité et vous vous démarquez.

 

Mais attention, qui dit original ne dit pas nécessairement extravagant. L’intérêt est de garder le destinataire en haleine. Qu’il ait envie d’en savoir plus sur vous et donc de vous contacter.

 

Les erreurs à éviter

 

La manière d’écrire une lettre de motivation a bien évolué au fil des années. Bien qu’elle reste un exercice d’écriture, la lettre de motivation n’est plus emprisonnée dans son carcan littéraire ! Les phrases pompeuses, surfaites et toutes faites, n’ont aujourd’hui plus leur place dans votre lettre.

 

Dans tous les cas, évitez les formulations trop molles telle que :

 

“Je vous remercie de l’attention que vous avez porté à ma candidature et j’espère vous avoir convaincu de ma motivation à vous rejoindre. Dans l’attente d’avoir de vos nouvelles, veuillez recevoir, madame monsieur, l’assurance de mes sincères salutations.”

 

Ou trop poussiéreuses du style :

 

“Je reste à votre disposition pour toute demande d’entretien individuel et vous prie d’agréer mes plus respectueuses salutations.”

 

Et bannissez les phrases qui trahissent un manque de confiance en soi :

 

“Dans l’espoir d’avoir un retour de votre part, je reste à votre entière disposition pour discuter de vive-voix de mes motivations pour ce poste.”

 

Tips : dans tous les cas, évitez les expressions vues et revues, les phrases compliquées et l’utilisation du conditionnel. Préférez les phrases courtes, qui vont droit au but et favorisez le présent.

 

Les erreurs à éviter pour finir une lettre de motivation

 

Bien structurer la conclusion

 

La dernière partie de la lettre de motivation se compose de :

 

 

 

    • Le demande d’entretien

 

 

    • La formule de politesse

 

 

    • Et votre signature

 

 

 

5 erreurs à ne plus commettre dans votre lettre de motivation

 

La demande d’entretien

 

Il y a plusieurs manières de conclure une lettre de motivation, mais l’objectif reste le même : susciter l’intérêt du lecteur et terminer avec un appel à l’action. Vous pouvez par exemple :

 

 

 

    • Exposer une de vos idées concernant l’entreprise (améliorer telle fonction, optimiser telle pratique, booster le trafic du site web de telle manière…)

 

 

 

 

J’aimerais vous faire part de vive voix de mes idées pour optimiser votre référencement naturel sur Google en un minimum de temps et d’investissement.

 

 

 

 

 

    • Décrire les résultats que vous avez obtenu dans vos précédentes expériences, en sous-entendant que vous pourriez faire de même dans l’entreprise

 

 

 

 

Je serais ravi de partager avec vous la manière dont j’ai doublé le CA de ma précédente entreprise. C’est pourquoi je vous propose de nous rencontrer afin de discuter plus en détail de mes résultats et de mes compétences. ”

 

 

 

 

 

    • Montrer que vous êtes vivement curieux d’en savoir davantage

 

 

 

 

Conscient que l’offre d’emploi seule ne reflète pas toutes les missions et activités du poste, je souhaite vous rencontrer afin d’en discuter avec vous.

 

À vous de choisir celle qui vous correspond le mieux, selon votre expérience, votre personnalité et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise !

 

La formule de politesse

 

Comme nous l’évoquions un peu plus haut, les formules de politesse peuvent vite apparaître comme surfaites. N’en faites pas trop, restez simple et courtois.

 

“Sincères salutations” ou “mes salutations distinguées” feront très bien l’affaire.

 

Faites toutefois attention à ne pas tomber dans la familiarité avec des phrases telles que “bien à vous”, “cordialement” ou “au plaisir” qui sont plus adaptées pour les mails entre collègues.

 

La signature

 

Enfin, n’oubliez surtout pas de signer à la fin de votre lettre de motivation. Mais ce n’est pas tout. Vous pouvez encore marquer des points en ajoutant votre numéro de téléphone sous votre nom et prénom ou en mettant le lien de votre réseau social professionnel. Ce faisant, vous incitez une dernière fois le recruteur à prendre contact avec vous !

 

John Oates

 

06 70 07 30 XX

 

L’exemple de Léonard de Vinci

 

Il y a plus de cinq siècles, Léonard de Vinci écrivait une des lettres de motivation les plus percutantes pour proposer ses services d’ingénieur au duc de Milan. Voici comment il la terminait :

 

“Et si quelqu’une des choses ci-dessus énumérées vous semblait impossible ou impraticable, je vous offre d’en faire l’essai dans votre parc ou en toute autre place qu’il plaira à Votre Excellence, à laquelle je me recommande en toute humilité.”

 

Bien qu’il vaut mieux éviter d’adresser votre lettre à “Votre Excellence”, voici la leçon à retenir : pour inciter le recruteur à vous recontacter, rien ne vaut de lui proposer une démonstration de vos capacités !

 

PS : n’oubliez pas de vous relire.

 

Laisser votre commentaire

Le moyen le plus simple pour obtenir votre nouvel emploi
Trouver des emplois, des opportunités d’emploi et de carrière

Suivez nous sur :

Loading

Suivez-nous sur les réseaux sociaux